Etats-Unis : un nid de frelons géants repéré pour la première fois

Vertfeuille labelisée Certibiocide
2 octobre 2020
Des rats et des hommes
26 novembre 2020

Après des mois d’une traque sans relâche, un nid de frelons asiatiques géants, considérés par les spécialistes comme les plus gros du monde et surnommés par certains « frelons meurtriers », a été repéré pour la première fois sur le sol américain.

Le nid a été localisé jeudi sur une propriété privée de Blaine, dans l’Etat de Washington (nord-ouest), proche de la frontière avec le Canada, a annoncé le département de l’agriculture de l’Etat.

Eradiquer cette espèce invasive

Les experts vont tenter d’éradiquer le nid, pour éviter que cette espèce invasive, qui peut atteindre près de cinq centimètres de long, ne prolifère, précise le communiqué.

« La localisation de ce nid a été permise par la capture de deux spécimens vivants de frelons asiatiques géants le 21 octobre, grâce à un nouveau type de pièges déployés dans la zone », explique le département.

Deux autres frelons, également vivants, ont été retrouvés par des agents du département de l’agriculture, qui sont arrivés pour équiper d’émetteurs radio les deux frelons capturés précédemment afin de les suivre jusqu’à leur nid.

La chasse au frelon géant était ouverte depuis que deux spécimens avaient été découverts en décembre 2019 dans la même zone.

On ignore encore comment ce frelon géant (Vespa mandarinia) est arrivé jusqu’aux États-Unis, où il pourrait définitivement s’implanter si rien n’est fait.

« Il est très important d’arrêter ça net », a déclaré vendredi lors d’une conférence de presse Sven Spichiger, entomologiste du département de l’agriculture.

Distinct du frelon géant, le frelon asiatique « à pattes jaunes » Vespa velutina nigrithorax, a commencé à coloniser une partie de l’Europe de l’ouest. Il y est arrivé en 2004 dans une cargaison de poteries en provenance de Chine, livrée dans le sud-ouest de la France, d’où il a essaimé.

Contact et Devis